fr
Illustration SETI
Read More
NenuFAR va accueillir au mois de mars 2020 un nouveau récepteur dédié à la recherche de signatures technologiques provenant d’éventuelles civilisations extraterrestres intelligentes et communicatives.
 
NenuFAR rejoint donc le programme international SETI (Search for Extra-TerrestrialIntelligence) déployé sur les télescopes les plus puissants tels que le télescope de Parkes en Australie, le télescope MeerKAT en Afrique du Sud, ou encore le télescope optique Automated Planet Finder aux États-Unis.
 
Il permettra notamment l’exploration de fréquences basses jusque là ignorées par le programme suite au manque d’instrumentation adaptée.
Ce nouveau récepteur SETI, co-financé par l’Université Paris Sciences et Lettres et le programme Breakthrough Listen, analysera de façon commensale toutes les données recueillies par le télescope afin d’identifier de possibles transmissions d’origine artificielle. Il contribuera ainsi à quantifier la distribution de la vie dans l’univers, et à en étudier son émergence.